Thé détox : qu'est-ce que c'est ?

photo du visage de Virgil Dablon

Tasse de thé et assiette tenu par une jeune femme sur un fond de ciel nuageux

Depuis plusieurs années, le mot détox est apparu en masse. On le sert à toutes les sauces, dans toutes les boutiques et sur tous les produits imaginables. Le résultat est sans appel : impossible de ne pas le voir partout.

Déjà connu pour sa communication sur les bienfaits de sa boisson sur la santé, le monde du thé a lui-aussi décidé de surfer sur la vague. On parle donc de plus en plus souvent de « thé détox », mais qu’est-ce que ça veut dire au juste ?

Dès le départ, avouons-le, il s’agit beaucoup plus d’un terme marketing que d’une appellation justifiée, comme tout ce qui se veut « healthy » pour le moment.

Mais comme l’apposition de ces 5 lettres magiques n’est pas contrôlée, il est tout à fait possible d’ajouter le mot détox sur à peu près n’importe quoi, même sur des bougies. Si, si, vous pouvez vérifier.

Le label « détox » est donc une machine à vendre, d’accord. Mais pour autant, est-ce que ça veut tout de même dire quelque chose à la base ?

Parce que le thé, lui, a bel et bien des vertus pour notre corps. Un thé détox, c’est donc crédible quelque part, à condition de bien cerner ce que le vocable sous-tend.

 

Qu’est qu’une détox exactement ? 

Une personne qui se lance dans une période de détox, c’est tout simplement quelqu’un qui veut éliminer un maximum des toxines présentes dans son corps.

Pour ça, elle boit beaucoup, pratique une activité physique régulière et veille à se nourrir avec une alimentation saine, équilibrée, généralement constituée de produits bruts, non transformés, comme les fruits, les légumes et les céréales.

Chaque jour, nos organismes sont confrontés à une série de problèmes et d’éléments invasifs : le sucre, les graisses, l’alcool, le tabac, la pollution, les pesticides, les métaux lourds… et la liste est encore très (trop) longue.

Quand tous ces vecteurs se conjuguent à un manque d’activité physique, la balance penche immanquablement vers les forces du mal : les ballonnements d’estomac, la rétention d’eau, la montée en flèche du cholestérol, la mauvaise humeur, l’affaiblissement du système immunitaire, les insomnies répétées, sans oublier l’anxiété... particulièrement titillée dans la période que nous traversons.

Entamer une quinzaine de jours - ou même un mois - de détox, c’est décider de limiter tout ce qui n’est pas bon pour nous afin d’aider notre métabolisme à se remettre et à éliminer les toxines en le boostant un peu.

Les bienfaits visibles et palpables à l’issue d’une détox sont clairs : un moral généralement meilleur, un système immunitaire ragaillardi,  un stress en chute libre, une vitalité plus grande et, cerise sur le cake, une perte de poids parfois conséquente.

La détox, c’est donc prendre soin de soi pour se « purifier un peu » et revenir dans les clous d’un certain équilibre.

Mais attention ! Si la détox existe et a bel et bien un effet positif, les produits étiquetés détox n’ont pas toujours les effets désirés.

Soyons clairs : la seule consommation de thé détox ne vous fera pas mincir et retrouver le ventre plat dont vous rêvez. Elle ne vous permettra pas non plus d’être immortel, franchement désolé.

Néanmoins, le fait de boire une bonne tasse de thé détox durant une cure ne manquera pas de vous aider, à condition d’intégrer vos chaudes lampées dans un processus d’assainissement global et maîtrisé. 

En clair, si vous engloutissez des chips à la pelle en restant toute la journée affalé dans le canapé pour enchaîner les épisodes d’une série sur Netflix, votre cher thé détox ne sera pas vraiment d'une grande aide.

Quand a-t-on besoin de faire une  détox ? 

La réponse à cette question n’est pas évidente. En soi, quelqu’un qui a une hygiène vie saine et irréprochable est en détox permanente. Il n’en a donc pas spécialement besoin.

La détox s’adresse plutôt à ceux qui ne bougent peut-être pas suffisamment, qui ne surveillent pas assez l’équilibre et/ou la fraîcheur des produits qu’ils avalent, sans oublier les addictions à l’alcool et au tabac, dont chacun connaît tristement les ravages.

Globalement, une détox pourrait être envisagée après les fêtes, par exemple, durant lesquelles certains ont tendance à manger beaucoup et à boire de façon excessive.

Ou après la période des vacances, quand on se laisse un peu trop  aller sur les glaces et d’autres gourmandises.

Enfin bref, vous l’avez saisi : le mieux est de faire une détox après les périodes d’excès ou quand on se sent fatigué, tout simplement.

 

Accompagner sa cure avec du thé détox ! 

Alors là, oui ! Ça fonctionne. Dans une optique plus globale de la cure de détox, lorsque tous les aspects cités plus tôt sont abordés - une pratique sportive, une alimentation saine et une bonne hydratation -, le thé devient un allié précieux pour contribuer à l’élimination des déchets.

Ses pouvoirs diurétiques entraînent effectivement l’évacuation de la plupart des toxines. 

Outre son aspect drainant, le thé contient beaucoup d’antioxydants, ainsi que de la chlorophylle et de la théine. En boire régulièrement permet par conséquent de lutter contre le vieillissement cellulaire, de stimuler les reins et le foie pour éliminer les déchets, de renforcer le système immunitaire et de faire baisser l’anxiété.

Nous avons déjà parlé des effets du thé sur la santé dans un article précédent : n’hésitez pas à vous plonger dans ces lignes. En plus de tous ces effets positifs, les catéchines présentes dans le thé activent le métabolisme pour faire brûler plus facilement les graisses.

C’est pourquoi on pense souvent qu’il fait maigrir. Penser, oui. Parce qu’une fois de plus, passer son temps à boire du thé vert ne fait pas maigrir si on mange gras et à profusion chaque jour.

 

Précisions :

Si vous souhaitez boire du thé durant votre cure de détox, c’est une bonne chose. Mais il est conseillé de ne pas dépasser le litre par jour et de ne pas en boire pendant les repas.

Les tanins du thé peuvent nuire à la bonne assimilation du fer dans notre corps (interdit pour les femmes enceintes, donc).

En dépassant les quantités recommandées, on peut aller au-devant de certains effets dérangeants, notamment la perte de sommeil et les carences en fer évoquées ci-dessus.

Enfin, rappelons que le thé n’est en aucun cas un remplaçant de l’eau. Cette dernière doit donc vous accompagner tous les jours !

Packaging de thé Madana thé pu-erh

Quel thé choisir pour sa détox ? 

Globalement, on choisira en premier lieu le thé vert, qui est plus riche en antioxydants et en chlorophylle que le thé noir.

Cependant, le thé noir et les thés oolong - aussi appelés Wulong - peuvent tout à fait convenir. 

Pour un effet plus puissant, nous vous conseillons de mélanger le thé que vous choisirez à un ou plusieurs autres ingrédients. Dans ce contexte, le choix et les idées ne manquent pas.

Citons notamment la guarana, les agrumes, la verveine, les queues de cerise, l’incontournable gingembre, le thym et bien d’autres encore.

Ces recettes panachées permettent de varier les plaisirs et de combiner les bienfaits du thé avec les vertus d’autres aliments, très indiqués pour la détox.

Si vous cherchez quelques pistes créatives pour des mélanges à préparer, sachez que nous en avons évoquées quelques-unes dans un autre article.

 

Avant de vous quitter…

Avant de poser le point final de cet article, Karmaa se doit de vous conseiller sur les thés à acheter pour une détox vraiment utile.

D’après nous, seuls les thés en vrac - de préférence en feuilles entières -, vous livreront des bienfaits suffisamment intéressants.

La poussière de thé que l’on retrouve dans les sachets n’a pas malheureusement pas la même quantité de polyphénols, de catéchines, etc. Les résultats d’une cure de ce type seront infimes, voire inexistants.

Par ailleurs, tant pour votre santé que pour celle de notre belle planète, Karmaa vous conseille de n’acheter que du thé bio. Vous en saurez plus à ce sujet en faisant glisser votre curseur juste ici.

Le thé bio vous évitera de retrouver une longue liste de pesticides dans votre tasse et le vrac, quant à lui, de ne pas retrouver 15 milliards de particules de plastiques d’1 micromètre dedans (étude Plastic teabags release billions of microparticles and nanoparticles into tea). 

Maintenant que tout est dit, n’hésitez pas à découvrir notre thé vert Anata. Si vous décidez d’entreprendre une cure de détox avant l’été, il deviendra bien vite votre meilleur ami.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Boîte de thé blanc bio Sahana par Karmaa products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Boîte de thé oolong bio Ajna par Karmaa products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Boîte de thé vert bio Anata par Karmaa products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par