Comment est produit le thé bio ? Processus, coûts & labels !

photo du visage de Adrien Belhomme
Plantation de thé bio en gros plan

Nous sommes peu nombreux à savoir ce qui se cache derrière l’appellation bio. On peut croire que c'est réservé à certains personnes ou que c’est un terme marketing.

Aujourd'hui, nous vous partageons nos connaissances sur la production du thé bio,notre domaine de prédilection. Pour mieux comprendre les enjeux du bio.

Qu’est-ce que du thé bio ?

Qu’est-ce que c’est exactement un produit bio ?

Le terme BIO permet de classer une denrée issue d’une agriculture dont le mode de production respecte l'équilibre naturel de la terre. C’est-à-dire biologique.

Ce schéma vous aidera à mieux comprendre :

schéma explicatif de la production bio et naturelle

Comment est produit le thé bio ?

L’engrais ou les pesticides chimiques sont exclus du processus de production. Le sol devient alors une richesse à protéger pour garantir le bon développement des théiers.

Pour assurer une bonne récolte, il existe plusieurs solutions naturelles pour enrichir les sols et lutter contre les parasites : la vermiculture, le compost, la biodiversité pour les plus connus.

Nous présentons les trois plus communément connus, mais il y en a davantage.

Le compost agricole est une dégradation naturelle de matières organiques (des fruits pourris, du foin ou encore du fumier, des copeaux de bois et des résidus de jardinage) produit par des micro-organismes que l’on appelle compost.

C’est donc un mélange de fumier et de végétaux. Plus qu’un procédé naturel, le compostage est une science.

C’est un long processus. Le compostage est un engrais naturel qui permet d’apporter au sol des nutriments. Il a une odeur de terre agréable et respire la santé. Riche en nutriments, il augmente la fertilité de la terre.

La vermiculture consiste à introduire des vers de terre, plus spécialement des vers rouges, dans la plantation en guise de fertilisant naturel.

La biodiversité et la permaculture vont permettre la création d’un écosystème naturel. La permaculture est une manière de pensée, qui va au-delà de l’agriculture ou du jardinage. C'est une philosophie pour prendre soin de la terre et ses richesses, en produisant consciemment.

Elle concerne aussi les échanges humains, les animaux et l'éthique. Elle respecte les ressources naturelles, matérielle et humaine.

La nature dicte ses lois et c’est à l’homme d’en tirer des principes universels. Il s’avère que la cohabitation entre les palmiers, les arbres fruitiers et les théiers est particulièrement efficace.

Dans les pays producteurs en Asie, on compte de nombreux jardins de thé naturellement bio. C’est-à-dire qui sont préservés des techniques modernes de sur-production depuis de nombreuses années.

Le thé de qualité

Beaucoup de jardins de thé bio sont perchés en pente pour l’écoulement de l’eau et en altitude entre 1 200 à 1 800 mètres pour les conditions climatiques.

Les jardins de montagne en altitude produisent pour la plupart des thés d'exception. Car ce sont les conditions climatiques qui donnent aux feuilles de thés les meilleurs qualité.

Plus un théier est soumis à un environnement rude, plus il va devoir puiser dans ses ressources et devenir plus fort.

Les feuilles du thé vont alors être chargées en arômes, saveurs et vitamines, car l'arbre à thé est capable de produire plus et en meilleur qualité.

Comme le disait Nietzsche, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. C'est aussi valable pour les théiers.

Enfin ces feuilles de thés vont aussi êtres plus travaillées que les autres, avec une attention minutieuse lors des différentes phases production après la récolte à la main. 

C'est pour ces raisons que les thés bio d'exception sont non seulement meilleurs que les autres mais surtout gardant toutes leurs propriétés gustatives et excellentes pour la santé.

Pourquoi acheter du thé bio ?

En 2017, une enquête réalisée par 60 millions de consommateurs sur des sachets de thé non bio, constate la présence de polluants dans 100% des sachets examinés, appartenant aux marques les plus connues.

Il faut aussi savoir que les sachets de thés achetés en grandes surfaces, contiennent pour la plupart de nombreux pesticides et arômes artificiels, tel que la vanille, le caramel, le réglisse, etc.

Contrairement aux thés conventionnels, une fabrication bio est soumise à des normes plus strictes. 95 % des matières premièresdoivent provenir de l’agriculture biologique pour qu’un produit puisse bénéficier de l’appellation bio.

Pour être complètement transparent, même les produits bio peuvent présenter des traces de polluants. Cependant, la quantité est bien moindre que les autres thés.

Pourquoi un produit sans aucun pesticide n’est pas simple à trouver ?Le problème ne provient pas nécessairement de la manière dont les plantations bio produisent.

Même si celles-ci sont irréprochables, d’autres cultures aux alentours ne le sont pas forcément.

Avec l’écoulement des eaux dans les nappes phréatiques, le vent qui aide à répandre les produits chimiques, les plantations bio subiront à petite échelle les mauvais choix des plantations qui fonctionnent au rendement.

C'est moins le cas dans les jardins et les thés bio en Asie que l'on propose, car la plupart des thés bio d'exception poussent en montagne et les récoltes sont pour la plupart bio.

Enfin, ce n’est pas parce que les thés biologiques n’utilisent pas de produits chimiques que les thés de l’agriculture non-biologique en sont truffés.

Quels sont les labels fiables 

labels bio agriculture biologique française et eurofeuille

Nous avons remarqué que souvent, les consommateurs ne savaient pas comment choisir un thé réellement bio.

Malheureusement, certaines marques usent de termes marketing subtils pour laisser penser à une agriculture bio.

Si vous souhaitez acheter un thé bio authentique, vous devez vous fier à ces labels.

  • Label Bio Européen (obligatoire)

Un produit bio doit obligatoirement porter ce logo. Il permet de garantir qu’un produit commercialisé répond bien au règlement de l’Union européenne en matière d’agriculture biologique.

  • Label AB (facultatif)

C’est un label français qui permet d’identifier les produits issus de l’agriculture biologique (AB). Autrefois plus exigeant, il s’est aujourd’hui aligné sur le label bio européen.

Les deux logos cohabitent souvent sur les mêmes emballages, bien qu’ils partagent le même règlement.

  • Ecocert

C’est un organisme indépendant de contrôle français qui s’est implanté partout dans le monde. Il s’assure du respect des normes de l’agriculture biologique auprès des plantations et des usines de production.

En bref, sur l’ensemble de la chaîne de production. Cet organisme permet de valider la légitimité d’une appartenance aux labels bio.

  • Zéro label et pourtant...

Vous l’avez compris, pour que les plantations des producteurs soient considérées comme bio, ces derniers doivent obtenir les labels via des organismes de contrôle.

Seulement tout ça n’est pas gratuit, et ça peut représenter un sacré budget pour des petits producteurs locaux, surtout en Asie.

Il arrive alors que des producteurs pratiquent une agriculture biologique, sans la moindre trace de pesticide, mais que ça ne soit pas mis en avant.

Pourquoi le thé bio est-il plus cher ?

Les prix augmentent lorsque l’appellation “bio” pointe le bout de son nez. Est-ce légitime ?

Une vidéo de FranceTV Éducation y répond simplement. En supprimant les engrais et pesticides chimiques, une plantation diminue alors son rendement de 25 % pour une même superficie.

Les engrais naturels sont également plus coûteux que des solutions chimiques et la réalisation de ces procédés nécessitent beaucoup de temps.

Pour prouver légalement qu’ils appartiennent à l’agriculture biologique, les producteurs doivent payer à leur frais les certifications des organismes de contrôle (Label Européen, AB ou Ecocert).

Les parcelles bio sont souvent plus petites, ne permettant pas la production à grande échelle.

Pour terminer, la distribution est plus coûteuse. Les denrées bio ne pouvant pas être mélangées, cela oblige à utiliser un circuit à part. L’agriculture biologique est aussi coûteuse à mettre en place.

En conclusion : acheter du thé bio, c’est soutenir les producteurs, la planète et notre santé.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par