Peut-on boire du thé quand on est enceinte ?

photo du visage de Virgil Dablon

La grossesse est une période particulière durant laquelle les femmes enceintes doivent faire face à quelques indications et contre-indications.

Jeune couple dégustant une tasse de thé bio de la marque Karmaa en direct des fermiers

On leur conseille, par exemple, de beaucoup s’hydrater, entre 2 et 3 litres d’eau par jour, ce qui permet d’éliminer une bonne partie des toxines et déchets produits par leur corps et celui de leur bébé.

A contrario, l’alcool et le tabac sont absolument déconseillés. Logique, quand on sait que ces produits sont déjà très toxiques à la base, qu’on attende un enfant ou non. Il n’y a donc aucune surprise. 

Mais sur la liste des contre-indications, on retrouve aussi d’autres produits, parfois conseillés en temps normaux : le fenouil, la rhubarbe, les viandes crues ou fumées, les coquillages, certains poissons, etc.

Et dans la longue liste des aliments à éviter, il n’est pas rare de retrouver le thé, coincé entre deux autres aliments. 

Cela peut paraître étonnant quand on sait que cette boisson offre de nombreux bienfaits pour notre santé, comme nous l’avons montré dans plusieurs de nos articles. 

Alors, pourquoi le thé est-il contre-indiqué ? Est-ce vraiment un constat sans appel ? Qu’en disent les études ?

Finalement, peut-on boire, oui ou non, du thé quand on est enceinte ? Karmaa s’est posé toutes ces questions et vous répond dans cet article.

Boite de thé oolong bio Vidana de la marque de thé Karmaa

La caféine, la molécule responsable de toutes ces questions ! 

Avant toute chose, non, sachez que nous ne nous trompons pas. Le thé contient bien de la caféine.

Ah bon ? Mais je croyais qu’il s’agissait de théine ? C’est exact, mais il s’agit bien de la même molécule, comme nous l’avons expliqué dans un autre article.

Et c’est cette molécule qui poserait le plus de problèmes quant à la consommation de thé durant la grossesse.

Une trop grande consommation pourrait provoquer un ralentissement de la croissance du fœtus,  une perte de poids chez le nouveau-né, une accélération du rythme cardiaque et, dans de plus rares cas, une fausse couche ou une naissance prématurée.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu’en deçà  d’une dose de 300mg par jour, les risques sont limités.

Ce calcul équivaut à environ 6 tasses de thé, sachant qu’une tasse de thé noir de 25cl contient en moyenne 50mg de caféine. L’autorité européenne de sécurité des aliments est quant à elle plus restrictive, puisqu’elle conseille de ne pas dépasser la dose de 200mg par jour.

Si vous vous livrez à un petit calcul de votre côté, veillez à prendre en compte les autres sources de caféine.

Le thé ou le café ne sont pas les seuls produits à en contenir : on en trouve aussi dans le chocolat, dans certains sodas et enfouie au coeur d’autres produits. Vigilance donc ! 

Petite astuce : il est possible de partiellement déthéiner votre thé. Pour ce faire, faites frémir de l’eau et infusez une première fois votre thé pendant environ une minute.

Durant cette période, la majorité de la caféine sera infusée. Jetez alors l’eau et infusez à nouveau votre thé. Vous obtiendrez un thé avec beaucoup moins de caféine qu’au départ.

Tanins et grossesse ? Une équipe qui perd…

Si la caféine ou théine ne pose en réalité pas de réels problèmes quand elle est consommée de façon rationnelle et raisonnable, un autre élément présent dans le thé suggère des doutes sur le fait de boire du thé pendant la grossesse.

Le thé, vert ou noir, contient des tanins. La présence de ces derniers empêcherait la bonne assimilation du fer végétal par notre organisme.

Or, les femmes enceintes ont un besoin plus important en fer durant leur grossesse.  

En consommer trop pourrait effectivement causer des risques d’anémie sur le long terme.

Par ailleurs, les tanins peuvent être responsables de constipation, un problème fréquemment rencontré chez les femmes enceintes.

Pour ce qui est de l’assimilation du fer, il existe une solution assez simple pour remédier au problème.

En consommant vos tasses de thé au moins une heure avant ou après vos repas, votre corps pourra bien métaboliser le fer présent dans les aliments.

 

Alors, peut-on boire du thé ou non ?

La réponse est oui, vous le pouvez, mais avec parcimonie et discernement. À ce jour, aucune étude n’a montré que boire du thé durant la période de grossesse était interdit.

Ce que la sagesse commande, c’est d’une part de surveiller votre dose de caféine journalière et, d’autre part, de laisser un espace-temps entre vos instants thés et vos repas.

Par ailleurs, il sera préférable de vous tourner vers des thés bio. Nous ne connaissons pas encore les répercussions des effets cocktails des thés qui ont subi de multiples traitements avant d’arriver dans votre tasse.

Il est donc difficile de savoir s’ils peuvent avoir un impact important sur notre santé et sur celle des femmes enceintes.

Il faudra également consommer votre thé de préférence sans sucre, une forte dose de ce dernier pouvant contribuer à la naissance d’un diabète gestationnel.

Mais un filet de lait n’est pas déconseillé, le calcium étant très important pour la croissance du squelette du fœtus.

 

Ce que vous pouvez retenir de cet article 

La conclusion est finalement moins dure que ce que beaucoup pourraient penser. Il est possible de boire du thé durant la grossesse.

D’ailleurs, un thé naturel et de bonne qualité, toujours consommé dans les conditions citées précédemment, n’amène pas que des problèmes.

La L-théanine présente dans le thé permet de se relaxer, de se calmer et de lutter contre les troubles du sommeil.

Le thé limite aussi les douleurs digestives, et puisqu’il contribue à l’hydratation, il lutte indirectement contre les infections urinaires, autre problème récurrent rencontré par les femmes enceintes. Tout cela en plus de stimuler le système immunitaire !

Et hormis tous ces phénomènes liés à la santé, le thé est une merveilleuse boisson, aux arômes riches et variés.

Vous pouvez continuer à en consommer durant votre vie de future maman, mais en intégrant les conseils et les astuces développés dans cet article.

N’hésitez donc pas à vous rendre dans la boutique Karmaa pour trouver tous nos thés bio d’excellence !

 

 

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par