Pourquoi passer du café au thé ?

photo du visage de Virgil Dablon

jeune femme buvant du thé en travaillant

Attaquons-nous aujourd’hui et maintenant à la fameuse question : thé ou café ?

Après l’eau, ce sont les deux boissons les plus consommées dans le monde. Il nous semblait donc intéressant de les confronter dans un match sans merci.

Quels sont les avantages du thé face au café, et inversement ? Pourquoi préconisons-nous de passer du café au thé ?

La caféine et la théine

Ahhh, la caféine ! Certains ne jurent que par elle, expliquant même qu’il ne faut en aucun cas leur adresser la parole sans leur avoir laissé le temps de savourer leur précieux café du matin.

Ce qu’il y a de plus étrange, c’est que si vous proposiez un thé à ces personnes, elles seraient nombreuses à déclarer qu’il n’y a pas de caféine (ou que c'est juste de l'eau chaude).

Pourtant, le café et le thé sont des boissons stimulantes toutes les deux et elles contiennent, l’une comme l’autre, de la caféine.

La fameuse théine a les mêmes composants que la caféine et a sensiblement les mêmes effets. Et le premier d’entre eux, c’est ce coup de pouce énergie que notre organisme apprécie.

Si les deux boissons sont stimulantes, on peut toutefois noter qu’elles n’agissent pas exactement de la même façon.

L’effet du café se ressent plus rapidement, mais il dure beaucoup moins longtemps. Il opère en mode sprinter. Son coup de fouet donne du feu pour une heure ou deux, avant une baisse d’énergie importante, souvent appelée crash.

À l’opposé, la théine joue façon marathon. Elle prend plus de temps pour agir, mais son apport se prolonge pendant 4 à 8 heures.

Excitant ou stimulant ? 

On peut dès lors se demander si le café n’est pas un excitant plutôt qu’un stimulant. Sa consommation permet effectivement d’améliorer notre attention, d’être plus vif et de diminuer notre fatigue mentale.

Mais attention aux excès. Sur ce point, il est avéré qu’une consommation excessive de café a bien plus d’impacts négatifs qu’une consommation trop importante de thé.

Elle peut engendrer des problèmes divers, comme de l’insomnie, des palpitations/tachycardie et de l’angoisse.

Grâce à la L-théanine qu’il contient, le thé dispose d’un autre atout. En combinant ses effets à la théine, elle permet au thé de vous relaxer tout en étant plus efficace.

Au décompte des points, le thé semble donc plus adapté, surtout pour les journées de travail interminables.

Avantages et inconvénients du café sur la santé

Comme l’avancent les fans du café, leur boisson préférée présente une série d’avantages quand on s’en tient à une consommation modérée, de l’ordre de trois tasses par jour au maximum.

Dans ces conditions, le café protégerait l’organisme du diabète de type 2, de la maladie de Parkinson et même de certains cancers.

Il serait donc en mesure d’éviter les risques de décès prématuré dans le cas de plusieurs pathologies, principalement grâce à ses vertus anti-oxydantes, largement reconnues.

C’est aussi l’une des signatures du thé, également connu pour son pouvoir antioxydant. Les deux compères ont donc une arme identique pour agir contre l’inflammation et le vieillissement des cellules.

D’après les informations relevées sur le site Medical Health (Santé), certaines substances présentes dans le café non filtré auraient tendance à augmenter légèrement le taux de cholestérol dans le sang.

Comme la caféine n’est pas l’amie de l’hypertension, cela doit naturellement conduire les personnes concernées à réduire sensiblement leur consommation de café.

L’expérience démontre aussi que le café est plus addictif que le thé. Chez certains, il peut provoquer des troubles digestifs.

L’autre trouble souvent rapporté par les consommateurs de café, c’est leur difficulté à trouver le sommeil quand ils en consomment moins de quatre à six heures avant d’aller se coucher.

Dans la liste des inconvénients partagés par les deux boissons, il faut noter qu’elles ont l’une et l’autre la mauvaise idée de colorer, à long terme, les dents.

Tasse de thé avec checklist de motivation

Bienfaits et inconvénients du thé sur la santé

Comme évoqué ci-avant, le thé est riche en antioxydants. Cela lui permet de lutter contre l’inflammation et les signes de vieillissement.

Parmi ses effets bénéfiques, retenons qu’il prévient le durcissement des vaisseaux sanguins et qu’il participe à l’amélioration de la densité osseuse.

Dans le lot des qualités qui lui sont prêtées, le thé diminue les risques d’accident vasculaire-cérébral et de maladies cardiovasculaires.

Sur le plan de l’intellect, il améliore notre santé cérébrale et nous aide à préserver notre mémoire.  

En combinant tous les effets de cette salve positive, le thé est un complice efficace pour votre résistance.

Grâce à lui, vous êtes moins susceptible de prendre le rhume au premier courant d’air. Et si vous n’y échappez pas, la consommation de thé sera certainement bénéfique à votre rétablissement.

Dans ce contexte, le fait qu’il soit bien plus digeste que le café constitue un atout important.

Le thé décrit jusqu’ici s’entend au sens le plus large, mais comme nos consommateurs le savent désormais, un thé n’est pas l’autre et certaines variétés sont plus aptes que d’autres pour vous apporter leurs bienfaits.

Outre le coup de fouet qu’ils offrent à votre métabolisme, certains thés peuvent contribuer à la combustion des graisses et vous aider dans le combat contre les kilos superflus.

Retenons enfin que le thé est un champion de l’hydratation. Dans ce registre, son pouvoir est même supérieur à celui de l’eau normale.

En étudiant les notes négatives sur le bulletin du thé, la première est d’ordre esthétique, comme relevé ci-avant : la coloration des dents.

L’autre effet indésirable, c’est l’impact de la consommation de thé sur le taux de fer que nous devons préserver dans l’organisme.

Les personnes qui ont une alimentation végétarienne doivent éviter de consommer du thé juste après un repas, pour éviter le risque d’une mauvaise assimilation de leurs suppléments en fer (mais entre nous, ça reste léger).

Pour contourner le problème et boire du thé comme ils l’entendent, il leur est recommandé d’augmenter leur consommation de vitamine C. Serait-ce l’origine de la fameuse rondelle de citron dans le thé ? Nous mènerons l’enquête une autre fois mon cher Watson.

Le coup de sifflet final 

Sifflons la fin de la première manche. Le sujet est tellement riche que nous aurons très certainement l’occasion d’y revenir.

Comme on l’a vu, le café ne manque pas d’atouts, mais la liste de ses inconvénients appelle à la modération. De son côté, le thé multiplie les avantages, sans entraîner de problèmes insurmontables dans son sillage.

Il est donc sage de conseiller aux buveurs de café de s’offrir une pause thé régulièrement. Ou bien passer au thé tout simplement. Les motivations sont multiples : réduire leur addiction au café, cumuler les avantages des deux boissons et varier les plaisirs !

Et tant qu’à parler de plaisir, le premier conseil consiste à privilégier le « vrai » thé, cultivé dans les règles de l’art et commercialisé avec tous les soins nécessaires.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par