Les pays producteurs de thé : Japon

photo du visage de Virgil Dablon

Le thé est consommé partout dans le monde. Il s’agit d’une boisson riche en bienfaits dont les occidentaux, pour parler de nous, raffolent depuis plusieurs siècles.

Thé vert matcha du Japon en poudre dans un bol

Mais le thé n’est pas né en occident, bien au contraire. NB : Si vous voulez en connaître plus sur la naissance du thé et les légendes autour de ce sujet, n’hésitez pas à lire notre article à ce propos.

Le thé est d’abord apparu en Chine et a peu à peu été produit dans ses pays voisins.

Pour faire un tour d’horizon, nous avons décidé de créer une série d’articles, sobrement intitulée : Les pays producteurs de thé. Pour commencer ce voyage exotique et parfumé, c’est le Japon qui a été tiré au sort pour être le premier pays dont nous allions parler.

Nous espérons que cette série d’articles sur le thé vous permettra d’en apprendre plus sur ses origines et sur les différences entre les différents pays producteurs.

Le classement du Japon 

Lorsqu’on pense au Japon, on pense à la cérémonie du thé et à la production de thés d’exception. Pour beaucoup, c’est un pays de thé, sans aucun doute.

Cela va donc vous étonner d’apprendre que le pays du Soleil Levant n’est que le 8ème producteur de thé dans le monde, avec environ 90.000 tonnes produites par an, soit 2.5% de la production mondiale.

Et c’est assez logique quand on y réfléchit un peu. Le thé fait certes partie intégrante de la culture japonaise, mais le pays a tout de même une superficie relativement exigüe, insuffisante pour truster une place sur le podium des producteurs mondiaux.

L’histoire du thé au Japon

Le thé fait partie intégrante de la culture japonaise, même s’il y est arrivé bien plus tard qu’en Chine. Il semblerait que son arrivée sur les terres nippones remonte à l’époque de Nara (710-794), grâce à des ambassadeurs qui l’auraient ramené de Chine.

Mais la boisson n’a pris son essor qu’à partir de la fin du XIIème siècle où il était consommé dans les temples, sous forme de poudre, ce que nous appelons matcha aujourd’hui.

Il deviendra la boisson des élites japonaises au XVIème siècle et c’est durant ce siècle que la cérémonie du thé verra le jour.

Ce n’est en réalité qu’à partir de l’époque d’Edo (1603-1868) que les cultures de théiers se mettent en place et qu’on commença véritablement à en consommer dans toutes les strates de la société.

Il est intéressant de savoir que l’essentiel de la production de thé au Japon est consommée sur place. Seulement 3% sont destinés à l’exportation.

Les variétés de thé au Japon

La production japonaise est presque exclusivement consacrée aux thés verts. Les thés produits par le Japon ont généralement un taux très important d’antioxydants et de vitamines.

Certains médecins et scientifiques parlent de ces vertus et beaucoup se demandent si la consommation de thé des japonais n’aurait pas un rapport avec leur si grande longévité.

Pour en revenir aux différentes variétés, on en compte 7 principales :

Le Bancha

C’est le thé le plus connu, du moins le plus commun. S’il est très apprécié et assez gourmand, on considère tout de même qu’il manque parfois de subtilité et de finesse. Les feuilles grandes et épaisses de cette variété sont également la base d’une autre variété du nom de Blancha Hojicha.

Le Sencha

Le Sencha est le thé le plus populaire au Japon. Il représente à lui seul les trois quart de la production du pays. On distingue différentes qualités, en fonction de la cueillette et du traitement qui a été apporté aux feuilles. Plutôt amer et à la liqueur claire, le Sencha fait partie du quotidien de nombreux japonais.

Le Genmaïcha

Le Genmaïcha n’est pas seulement du thé. C’est en réalité un mix (moitié/moitié) entre du thé vert Sencha ou Blancha et des grains de riz soufflés. Il s’agit d’une recette traditionnelle qui mêle des arômes de végétaux et de fruits secs.

Le Tamaryokucha

La plupart des thés japonais subissent un traitement à la vapeur pour arrêter l’oxydation des feuilles. Ce n’est pas le cas de ce thé, qui comme en Chine, subit un séchage à sec. Le résultat est très surprenant. On y trouve de vraies notes fruitées et florales.

Les Tenchas  

Les tenchas sont très proches des thés Sencha. Cependant, leur qualité est bien plus grande. C’est généralement à partir des tenchas qu’on fait du matcha, cette fameuse poudre de thé vert utilisée pour la cérémonie et dans beaucoup de boissons, de desserts et de plats cuisinés.

Le Gyokuru

Le Gyokuru (perle de rosée) est le plus grand thé vert du Japon. Pour beaucoup, il est même le plus grand thé vert du monde. Son parfum doux, subtil et délicat s’accompagne d’une longueur en bouche exceptionnelle.

On ne le récolte qu’une seule fois par an et le traitement dont il bénéficie est très spécifique. À l’instar des orfèvres, ceux qui cultivent le Gyokuru suivent un procédé extrêmement méticuleux pour arriver à un résultat parfait.

Le Matcha

À base de tenchas ou de gyokuru, le matcha est une poudre verte qui s’obtient après avoir pulvérisé les feuilles. C’est le matcha qu’on utilise pour la cérémonie du thé et que de nombreux chefs s’arrachent pour créer des desserts originaux.

Les provinces productrices de thé au Japon

La plupart des régions japonaises produisent du thé, mais trois d’entre elles se distinguent par la qualité du thé qu’elles fournissent et par leur importance. Les voici :

Shizuoka

Le climat très frais du district fait que les cultivateurs doivent à tout prix protéger leurs plantations du gel. On y produit principalement des senchas. Shizuoka est par ailleurs le plus gros producteur japonais avec 50% de la production nationale.

Kyoto

Le district de Kyoto ne produit qu’une infime partie du thé japonais, environ 3000 tonnes par an. Mais c’est là qu’on cultive le Gyokuru et qu’on produit le matcha. Kyoto jouit par conséquent d’une très grande réputation dans le monde quand on parle de thé.

Kyushu

La région de Kyushu est connue pour produire le tamaryokucha, ce thé séché sans vapeur qui offre un goût très fruité et floral. Elle est aussi l’une des plus grandes productrices de thé du Japon.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par