Les légendes sur le thé que vous ne connaissiez pas

photo du visage de Virgil Dablon

Le thé est un breuvage passionnant. Ses bienfaits sont légion, son histoire est infiniment riche, ses traditions nombreuses et le savoir-faire qui l’entoure est hypnotisant.

On en consomme depuis des temps très lointains et il s’agit de la deuxième boisson la plus consommée après l’eau dans le monde.

La cueillette des feuilles de thé, les cérémonies de préparation, les magnifiques théières, l’exotisme des pays producteurs et le côté « zenifiant » de cette boisson lui confèrent une certaine poésie, à n’en pas douter.

Comme nombre de personnes, vous avez déjà dégusté un thé vert ou un thé noir dans le simple but de passer un bon moment. Le thé est créateur d’instants à part. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment il avait été inventé ?

Qui a découvert que les feuilles du Camellia Sinensis créeraient une boisson merveilleuse après leur infusion dans l’eau bouillante ?

Sans vouloir vous spoiler, avouons tout de go la vérité : Karmaa n’a pas la réponse à cette question. Cependant, nous connaissons de nombreuses légendes à ce sujet et ce sont elles que nous souhaitons vous partager dans cet article.

Mettez tendrement la tête sur l’oreiller, comme l’enfant que vous étiez autrefois, baissez l’abat-jour et laissez-nous vous compter quelques jolies histoires.

 

Légende 1 : L’empereur Shennong

Statut de l'empereur Shennong en Chine

 

Entre 2737 et 2696 avant notre ère, régnait l’empereur Shennong. Il appartenait à la dynastie Xia qui gouverna la Chine pendant plusieurs siècles. On disait de l’empereur Shennong qu’il était un être divin, doté d’une tête de buffle et d’un corps d’homme.

Il était connu pour être un fin botaniste et un maître de l’agriculture. Il serait notamment le créateur des cultures de riz et de soja. C’est vous dire son talent et la place qu’il mérite dans l’indicible entrelacs des légendes et des croyances populaires.

Très soucieux des paysans chinois, il créa également une médecine préventive, à base de plantes, pour les protéger lorsqu’ils devaient travailler dans les champs.

Dans la même optique, il recommanda de faire bouillir son eau avant de la boire, pour éviter les maladies et leur propagation. Ce que firent la plupart de ses sujets. 

Un beau jour, alors que l’empereur était allongé au pied d’un arbre et qu’il faisait bouillir de l’eau, quelques feuilles tombèrent, virevoltèrent et finirent leur envol en se posant délicatement dans l’eau chaude.

L’odeur enivrante du curieux mélange ne manqua pas d’intriguer l’empereur Shennong, qui goûta aussitôt la mixture.

Séduit par les arômes qui venaient d’enchanter les parois de sa langue et de son palais, il décida de réitérer l’expérience. Il remarqua bien vite que l’infusion avait de nombreuses vertus et en fit sa boisson habituelle. C’est de cette façon que le thé aurait été découvert pour la première fois d’après la légende.

 

Légende 2 : Le prince Bodhidharma (version hindoue)

Représentation en dessin du prince Bodhidharma

 

Les légendes hindoues nous racontent une toute autre histoire.  Le thé aurait été découvert bien plus tard, vers le VIème siècle de notre ère, pour être précis.

C’est le fils d’un roi des Indes, appelé Bodhidharma, qui aurait découvert le théier durant un long périple. Bodhidharma était un moine bouddhiste. Il avait décidé de rejoindre la Chine pour parler de Bouddha dans un autre pays que le sien.

C’est durant son voyante qu’il créa l’école Chàn et qu’il partagea ses conseils avisés à propos de la méditation, du combat et de la respiration à d’autres moines, alors croisés en chemin.

On raconte que Bodhidharma avait décidé de partager son savoir et les préceptes de Bouddha en Chine pendant 9 ans. Mais après trois ans, ses yeux commencèrent à se fermer. Dans un élan, parfaitement par hasard, il décida de mâcher les feuilles d’un théier qui se trouvait près de lui.

Ces dernières lui donnèrent assez de force pour qu’il puisse tenir les 6 années restantes sans dormir. Le thé était né.

Légende 3 : Le prince Bodhidharma (version japonaise)

 

La légende du prince Bodhidharma a deux versions. Elles commencent toutes deux de la même façon, mais la fin est bien différente. Dans la version japonaise, le moine, épuisé après 3 longues années sans sommeil, succomba finalement aux bras de Morphée.

Après un sommeil interminable, il se réveilla et fut furieux d’avoir dormi ! Il s’empara alors d’un couteau pour se découper les paupières et les jeter par terre…

Bien des années plus tard, alors qu’il passait devant le lieu où il s’était finalement assoupi, il constata que deux jeunes arbustes avaient poussé et que la consommation de leurs feuilles permettait de garder les yeux ouverts !

 

Faisons le point ensemble

Champ de thé biologique dans une montagne de Chine

 

En espérant que vous ne vous êtes pas assoupi, vous aussi, que pouvons-nous conclure de ces différentes légende ? D’après chacune d’elles, nous sommes assez sûrs d’un fait : l’origine du thé est chinoise.

Et cette boisson viendrait plus précisément des provinces du Yunnan et du Sichuan, lorsqu’on fouine davantage.

Si les scientifiques s’accordent généralement sur la localisation, les dates restent encore floues. On a retrouvé un théier de plus de 3000 ans, mais des études archéologiques ont permis de confirmer que des théiers étaient cultivés il y a 6000 ans en Chine.

Ce que Karmaa peut vous dire à coup sûr, c’est qu’il ne fut consommé en Occident qu’à partir du XIVème siècle, soit bien après sa découverte.

Nous espérons sincèrement que la lecture de ces légendes vous aura plu. Vous pourrez maintenant les raconter autour d’une  bonne tasse de thé à vos amis et  proches si c’est le cas.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par