Comment bien préparer son thé ?

photo du visage de Virgil Dablon

Préparer son thé peut paraître simple. C’est d’ailleurs un geste du quotidien pour beaucoup d’entre nous, puisque c’est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde, juste après l’eau.

Autrement dit, la plupart d’entre nous sommes capables de préparer une tasse de thé sans même devoir y réfléchir, de façon quasi automatique.

Mais cet automatisme est-il le bon ? Faisons-nous les choses correctement ? Prépare-t-on le thé de la meilleure des manières et profite-t-on réellement de tous les bienfaits qu’il peut nous apporter ?

La préparation du thé, pour qu’elle soit optimale, demande en réalité une maîtrise importante du sujet. De nombreux critères et de nombreuses étapes entrent dans le processus de préparation et il importe de ne pas les négliger.

Il y a fort à parier que, par habitude, nous sautons plusieurs de ces étapes et qu’en réalité, nous ne profitons pas pleinement de ce que ce breuvage ancestral ne demande qu’à nous offrir.

Afin de réparer cette terrible erreur - oui, le mot est fort -, Karmaa a décidé de rédiger ici même un article sous forme de guide. Après cette lecture, vous serez paré pour préparer votre thé comme un expert.

Adieu la tasse dans le micro-ondes, au-revoir le thé trop infusé. Cap sur la finesse, la richesse aromatique et le plaisir de la dégustation !

 

Bien choisir votre thé vous devrez…   

La première chose à faire pour préparer votre thé, avant tout, c’est de choisir un thé de bonne qualité.

Il sera effectivement difficile de profiter de la richesse des goûts d’un thé lorsqu’il ne s’agit plus de feuilles en vrac, mais de poussières de thé en sachet, autrement dit d’un thé bas de gamme.

Pour en savoir plus sur les grades et les différentes qualités/grades du thé, n’hésitez pas à vous plonger dans notre article sur le vocabulaire du thé.

Pour profiter du parfum, des arômes et des bienfaits qu’offre cette fantastique boisson, il est donc préférable de se tourner vers du thé en feuilles entières et provenant d’une culture biologique, de préférence.

Nous ignorons encore les effets secondaires que peut provoquer le cocktail des différents pesticides dans notre organisme.

Si vous cherchez à profiter réellement des avantages santé en savourant votre thé, il est clairement conseillé d’éviter les thés qui s’écartent de l’agriculture biologique.

Enfin, il vous faut trouver le thé qui vous correspond. Il ne s’agit pas encore de préparation, mais si vous préparez à la perfection un thé que vous n’aimez pas à la base, vous risquez de ne toujours pas l’apprécier.

Il existe un nombre très important de variétés. Il est donc opportun de prévoir un parcours « découverte » pour en essayer un maximum.

Cette phase de recherche vous permettra d’identifier précisément les types et les parfums qui vous correspondront le plus.

À titre informatif, voici les cinq variétés que nous proposons dans notre boutique en ligne : 

 

Faites attention à l’eau que vous utilisez pour préparer votre thé

Goutte d'eau dans une flaque d'eau

Vous avez maintenant sélectionné le thé parfait. Celui qui vous réconforte, qui vous aide à rester concentré durant vos longues journées de travail, qui vous aide à mieux digérer ou à vous relaxer.

Il ne vous reste plus qu’à bien le préparer !

Oui, mais avec quelle eau ? Celle du robinet, comme la plupart ont l’habitude de le faire ? C’est souvent une mauvaise idée.

Une eau trop calcaire, trop minéralisée, peut véritablement gâcher l’expérience et le goût de votre infusion.

Si vous le pouvez, essayez donc d’utiliser une eau en bouteille dont les résidus secs sont inférieurs à 150mg.

Sinon, veillez à filtrer l’eau de votre robinet au préalable, à l’aide de filtres à charbon de bois. Ils sont peu coûteux et très efficaces.

En faisant attention à l’eau que vous utiliserez, vous goûterez une franche différence et profiterez davantage de ce que les feuilles de thé ont à vous offrir.

 

Quels ustensiles utiliser pour bien préparer son thé ?

set pour le thé en argile

Ok, j’ai deux atouts dans ma manche : le thé parfait et l’eau idéale. C’est bon maintenant ? Je peux préparer ma tasse de thé ?

La réponse est non, trois fois non. Il reste encore de nombreux points à aborder avant d’en arriver à la récompense suprême. Il vous faut d’abord les bons ustensiles, car eux aussi jouent un rôle déterminant dans le résultat final.

Comme nous l’expliquions dans l’introduction de ce guide pour mieux préparer votre thé, la technique de la tasse au micro-ondes pour chauffer son eau est révolue.

Vous allez devoir vous munir d’une bouilloire qui indique la température de l’eau ou d’un thermomètre de cuisine. Et vous aurez naturellement besoin d’une théière, qu’il conviendra de choisir avec soin.

Entre les théières avec et sans mémoire et les différents matériaux de fabrication, votre cœur va balancer, mais pas de panique : nous avons déjà rédigé un article pour vous aider à faire ce choix.

Si vous comptez toujours boire votre thé tout seul, la théière n’est peut-être pas obligatoire.

Un filtre à thé fera très bien le travail, mais pas n’importe lequel, cela dit ! Il existe plusieurs types de filtres pour le thé : les fameux filtres en papier jetables, les boules en inox, les pinces et les infuseurs en textiles.

D’un point de vue écologique, il est préférable de se tourner vers des filtres réutilisables.

Les filtres en inox ont le mérite d’être faciles à laver et pratiques, mais un goût légèrement métallique peut apparaître après un certain nombre d’infusions. Les filtres textiles, quant à eux, sont plus difficiles à nettoyer.

S’ils ne sont pas vidés et rincés rapidement, ils peuvent se charger des arômes des anciennes infusions. Tout sera donc une question de compromis.

Au rayon des théières, le choix est vaste et nous en avons longuement parlé. Nous avons notamment évoqué les théières électriques.

Il s’agit d’un investissement plus important, mais elles peuvent se révéler très pratiques pour les grands buveurs de thé.

L’avantage de cette machine est qu’elle amène l’eau à la bonne température et qu’elle infuse le thé en même temps. Un véritable deux en un !

 

Côté dosage, trouvez le ratio parfait pour votre palais !

feuilles de thé humides

Encore une étape franchie. Vous avez maintenant tous les éléments nécessaires pour mieux préparer votre thé et profiter de ses parfums enivrants.

Vous êtes prêt et impatient d’enfin boire l’une des boissons les plus importantes de notre civilisation en la savourant à sa juste valeur.

Vous ouvrez alors votre boîte de thé et c’est à cet instant que vous vient une question : quelle quantité de matière dois-je mettre dans ma théière ou dans mon filtre ?

Et vous avez raison de vous poser cette question. La quantité de thé que vous infusez est loin d’être un facteur anodin.

Comment savoir alors ? Lorsqu’il s’agit d’un sachet, c’est facile : le problème ne se pose même pas. Mais maintenant que c’est du vrac, vous êtes perdu.

Heureusement, les producteurs de thé indiquent toujours la quantité de grammes à infuser par litre d’eau.

Si l’idée commune veut qu’on infuse 12 grammes par litre, la réalité est parfois un peu plus complexe. Très concrètement, le dosage idéal dépend directement du thé que vous aurez choisi.

Par nature, certaines variétés sont plus fortes ou moins fortes que d’autres. Notre thé noir Manata n’a effectivement besoin que de 12 grammes/litre, mais notre thé blanc au jasmin Sahana pourra grimper jusqu’à 15 grammes/litre.

Karmaa vous recommande donc de suivre les instructions laissées sur vos boîtes à l’aide de votre balance de cuisine.

Cependant, le thé est aussi une question d’appréciation propre à chacun. N’hésitez donc pas à faire votre propre ratio pour trouver l’échelle de goût qui ravira pleinement votre palais.

Info : Pour que le thé soit infusé de la meilleure manière, la sommelière Carine Amery préconise de ne pas infuser dans plus d’un demi-litre d’eau afin d’obtenir le plus de saveurs possibles.

Ne négligez pas la température de l’eau  

Choix du thé, matériel nécessaire, ratio parfait. D’accord, j’ai tout noté ! C’est bon maintenant ?

Toujours pas ! Le prochain point qu’il nous faut aborder, c’est la température de l’eau. Certaines personnes se contentent de faire bouillir leur eau avant de la verser sur leur thé.

Ce cap d’ébullition n’est pas toujours nécessaire et il peut même s’avérer parfaitement contre-productif dans certains cas.

Là encore, les producteurs et vendeurs de thé ont été prévoyants. Sur les étiquettes et emballages, ils renseignent toujours la température à laquelle le thé doit être infusé.

Ne vous méprenez pas : il ne s’agit pas d’une coquetterie ou d’une fantaisie de grand sommelier, mais bel et bien d’un facteur essentiel pour la préparation de votre thé.

La température d’infusion a une incidence directe sur l’équilibre du thé obtenu. Une température trop forte peut rendre le thé plus amer, altérer certaines saveurs ou encore limiter les vertus médicinales du produit.

À l’inverse, une température trop faible peut empêcher le bon développement des arômes et vous priver des sensations attendues. C’est un vrai jeu de précision, mais cela en vaut la peine !

Pour vous donner un ordre d’idée, notre thé vert Anata offre toutes ses promesses avec une température d’infusion de 75°C, tandis que notre thé PU-EHR Madana doit être infusé à 100°C.

La bouilloire avec thermostat ou le thermomètre de cuisine ont donc un rôle important à jouer.

 

Surveillez votre montre pour mesurer le temps d’infusion

Tasse de thé sur un lit

Outre la température, l’autre critère à ne pas négliger, c’est évidemment le temps d’infusion. Pour ceux qui se poseraient la question… oui… là aussi, c’est bien noté sur l’emballage.

Pour ceux qui ont une vue défaillante, convenons donc qu’il faut ajouter une paire de lunettes sur la liste des équipements requis pour préparer un thé dans les règles de l’art.

Il est important de respecter le temps d’infusion recommandé, car là encore, cela impactera directement le goût de la liqueur.

Rassurez-vous, il n’est pas question d’une infusion à la seconde prêt, bien évidemment, mais il vaut mieux garder sa montre en main, actionner son minuteur sur son smartphone, ou encore garder son horloge devant les yeux.

À l’instar de la température, un temps d’infusion trop long ou trop court aura vite fait de dénaturer votre thé.

Il pourra devenir trop amer ou insipide. Il s’agit donc de respecter un équilibre fragile. Les durées d’infusion des thés varient beaucoup en fonction des variétés.

Elles vont généralement de deux minutes à une dizaine de minutes pour certaines.

Si le temps d’infusion influe directement sur les saveurs, il est également important de le respecter puisqu’il joue sur la libération des différents éléments présents dans les feuilles de thé : catéchine, théine, théanine, polyphénols, etc.

Dans le cadre d’une consommation « santé », vous devez donc scrupuleusement respecter les durées indiquées pour profiter pleinement de toutes les vertus.

Info : Lorsqu’on veut boire un thé le soir, la question de l’endormissement vient rapidement se poser.

Sachez qu’il existe une astuce simple et efficace pour déthéiner votre thé, en d’autres termes, retirer la caféine. Pour ce faire, il vous suffit d’infuser votre thé pendant environ une minute, de jeter l’eau et d’infuser à nouveau.

La caféine présente dans le thé s’infuse très rapidement, vous aurez donc évacué la majorité de la molécule et pourrez profiter de votre boisson sans avoir peur de ne pas trouver le sommeil.

 

Chauffer votre théière ou votre tasse

 Pour que votre thé reste chaud plus longtemps et que la température d’infusion ne baisse pas trop rapidement, il existe une astuce. Celle-ci consiste à faire bouillir de l’eau et à remplir votre théière et votre tasse pour que les parois chauffent.

Une fois que vous jugez qu’elles le sont suffisamment, il ne vous reste plus qu’à vider votre théière et votre tasse. Vous pouvez alors infuser votre thé et vous le servir dans des conditions optimales.

Pour ceux qui s’inquièteraient du gâchis d’eau que cela pourrait représenter, sachez qu’il n’est pas nécessaire de la jeter.

Vous pouvez la mettre dans une bouteille, la laisser refroidir et l’utiliser à d’autres fins, notamment pour arroser vos plantes.

 

Doit-on rincer son thé avant de l’infuser ?

Certains recommandent de rincer les feuilles de thé avant de les infuser… Mais est-ce vraiment utile ? Il n’existe pas de réponse parfaite à cette interrogation, car là encore, elle variera en fonction du thé que vous souhaitez infuser.

Pour les thés oolong ou Pu-erh, cela peut être une excellente idée. Rincer les feuilles permettra de libérer plus d’arômes durant l’infusion et également de nettoyer les feuilles qui pourraient avoir des impuretés ou de la poussière.

Pour le Pu-erh qui a vieilli longtemps, c’est recommandé.


Mais comment rince-t-on son thé ? 

Rassurez-vous, c’est un jeu d’enfant !

  1. Amenez l’eau à la température nécessaire pour l’infusion ;
  2. Versez-la sur les feuilles ;
  3. Attendez moins de dix secondes ;
  4. Videz votre théière ou votre tasse ;
  5. Commencez à infuser votre thé.

 

Agrémentez votre boisson avec ce que vous aimez !

Tasse de thé avec gingembre infusé

Après de longues recherches, vous avez trouvé votre thé idéal.

Vous vous êtes procuré une bouilloire avec thermostat ou un thermomètre de cuisine, une théière ou un filtre, et vous avez infusé votre thé après avoir suivi toutes les étapes détaillées dans cet article.

Autant le dire : vous êtes devenu un expert du thé !

Mais il y a une dernière chose que vous pouvez faire pour que votre dégustation soit irréprochable.

Tout comme le plat qu’un chef cuisinier assaisonne, il est possible de faire en sorte que votre thé s’approche encore plus de vos goûts personnels.

Si votre serviteur aime le thé pur et sans autres artifices, ce n’est pas le cas de tous. Pourquoi ne pas ajouter un filet de lait ? Une tranche d’orange ? Un filet de jus de citron ou encore une cuillère de sucre brun ? À vous de voir !

Si vous cherchez des idées de recettes plus insolites, n’hésitez pas à lire notre article sur les arômes et parfums de thé !

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut ! 

À l’aide de ce guide, vous devriez pouvoir tirer le maximum de chacun de vos thés et profiter de vos dégustations au mieux. Le thé est un produit magique, subtil et fin, qu’il convient de respecter.

Il vous le rendra au centuple !

Si vous êtes toujours à la recherche du thé qui vous fera chavirer, n’hésitez pas à vous rendre sur notre boutique. Vous y trouverez une collection de sept thés, minutieusement sélectionnés !

Tous nos thés proviennent d’une agriculture biologique et écoresponsable. Chacun d’entre eux est exceptionnel, tant d’un point de vue gustatif que qualitatif.

Si vous êtes intéressé par plusieurs de nos thés, sachez que nous avons mis sur pied des formules « coffret » pour vous permettre de varier les plaisirs.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une excellente dégustation et un bon voyage.

Voir notre Collection de Thés bio

  • Sahana
    Sahana products/TheenvracdetouresSahana-673821.png
    Prix normal
    35€
    Prix réduit
    35€
    Prix unitaire
    par 
  • Anata
    Anata products/The-en-vrac-detoures-Anata-535507.png
    Prix normal
    20€
    Prix réduit
    20€
    Prix unitaire
    par 
  • Ajna
    Ajna products/TheenvracdetouresAjna-527438.png
    Prix normal
    25€
    Prix réduit
    25€
    Prix unitaire
    par